Votre panier est vide  Votre compte

Vösterland

Map

 

Le Vösterland est une terre inhospitalière située au Nord-Ouest du monde de Groelf. Son histoire est longue et remonte à l’aube de l’âge de l’Homme. Une époque où la peur régnait en maitre, où les Ogres répandaient la terreur sur les plaines par leur violence et leur cruauté.

De l’obscurité naquit un Héros qui mena les Hommes vers la gloire et la lumière salvatrice. A la tête de la tribu de l’aigle noir, Dagmar Kindsmann repoussa les Ogres vers les montagnes et les obligea à reculer par-delà les cols enneigés, vers les terres de brumes éternelles. Des légendes virent le jour, de grands guerriers furent célébrés et c’est sur leurs épaules que fut bâtis le premier Royaume Humain de Groelf.

L’Est était une région composée de plaines fertiles, des rivières serpentaient à travers les terres verdoyantes pour rejoindre le fleuve Drirden. A l’Extrême Est, les plages étaient bordées par la Kerthelsee, mer ainsi nommée en l’honneur d’un explorateur du Vösterland qui entreprit un jour de la traverser et qui ne revint jamais.

Les tribus qui s’y établirent développèrent l’agriculture et l’élevage. Dagmar Kindsmann lui-même établit son fief, Valkarthburg, au cœur de la partie Est du Vösterland de façon à pouvoir protéger le peuple et venir en aide aux tribus environnantes. Il mit en place des lois qui régissaient le Royaume naissant et offrit le titre de Duc aux chefs de tribus. Chacun gardait son autonomie et avait autorité sur les terres qui leur avait été octroyés. La seule contrainte était que les Ducs devaient s’acquitter d’un impôt en fonction de la taille du domaine qui était le leur.

L’Ouest était rude et rocailleux. Les flancs escarpés des montagnes ceignaient des vallées profondes où s’enfonçait la Mer du Silence en de longs fjords jusqu’à rejoindre les forets denses vers le Drirden. Les tribus qui la peuplaient étaient aussi solides que le roc, leur peau pâle, leurs yeux et leurs cheveux clairs. Vêtus de peaux de bêtes et de fourrures, ils avaient une allure farouche et leur comportement au combat n’avait rien à envier à un Ours en colère. Les tribus étaient loyales au Roi Kindsmann, leur participation à la guerre contre les Ogres avait prélevé son lot de morts mais leur avait octroyé toutes les terres situées à l’Ouest du fleuve.

Ils gardèrent cette culture tribale qui les caractérisait, leurs rites et leurs croyances ne changèrent pas. Ils vivaient au rythme des saisons, de la pèche du printemps à l’été, les quelques moissons avant l’automne et la chasse l’hiver.

Le Sud du Royaume fut fortifié par deux chefs de tribu, Tobias Steiner de la tribu du renard blanc dut renforcer la partie Ouest et Bastian Viktor de la tribu des Loups Bruns la partie Est autour du Tödtensee. Le Tödtensee était un lac de basse montagne qui prenait sa source haut dans les cols, son eau cristalline était réputée avoir des vertus magiques. Selon les légendes, les Dieux eux-mêmes auraient foulé de sol de Groelf et se seraient baignés dans ce lac.

Au Nord trônait les Falaises de Glaces Infranchissables. Jamais un Homme n’était parvenu à les escalader et nombreux y avaient perdu la vie en essayant.

Les siècles se succédèrent et avec eux les Rois. Les Kindsmann puis les Kroëger et enfin les Venger après presque huit cents ans de paix.

La civilisation à l’Est évolua, leurs constructions devinrent de solides cités de pierres et leurs coutumes suivirent le progrès. L’Ouest en revanche gardait un mode de vie simple, les bâtiments étaient construits de bois, l’Honneur avait plus de valeur que l’Or. Les Dieux avaient une part prédominante dans la vie de Hommes de l’Ouest ce qui sonna le glas de l’unité du Vösterland.

Aspirant à de plus grands projets, Le Roi Arthen Venger, seizième de sa lignée, décida d’augmenter les taxes des Ducs de l’Ouest et de baisser le prix du Bois et du Poisson sur les marchés. Markus Hedler, Duc ou plutôt Grand Jarl de l’Ouest comme il préférait se faire appeler, s’opposa à cette démarche et se rendit à Valkarthburg pour s’entretenir avec le Roi. A son arrivée, les troupes en faction l’attaquèrent et il ne dut sa survie qu’à sa chute de cheval. Toute sa suite fut massacrée, son étendard de l’Ours brûlé. Blessé mais vivant, Hedler parvint à regagner son domaine et jura de se venger.

Les Jarls de l’Ouest se regroupèrent dans le grand Skali de Magnuskirk, la cité de Markus Hedler. La décision fut unanime et les guerriers s’armèrent. Pour prouver leur courage, des chasses furent lancées. Les tribus partirent vers le Nord, au plus près des Falaises de Glaces Infranchissables. Là, tapis dans les tunnels creusés par l’érosion et le temps sommeillaient les Serpents de Feu. Les guerriers les plus valeureux devaient revenir couvert du sang de l’un de ces serpents ou ne jamais revenir.

Les chasses durèrent des semaines, les cavernes de glaces vomirent des flots de sang, tant celui des Hommes que celui des Serpents de Feu. Ces chasses devinrent un rite initiatique pour ceux qui prirent bientôt le nom de Nordens. En l’espace d’une génération, Markus Hedler fut à la tête d’une armée de plus de dix mille guerriers redoutables qui avaient tous terrassé l’un des plus dangereux prédateurs que Groelf ait porté.

Mais alors que Hedler formait son armée, Arthen Venger ruminait son échec de jeter l’Ouest à ses genoux. Le Drirden formait une frontière naturelle entre les Duchés qui lui étaient fidèles et ceux qui lui avaient tourné le dos pour se rallier aux Nordens.

Les conscrits de toutes les provinces furent armés et formés par les plus prestigieux généraux que comptaient les troupes de l’Est. Ces militaires de talents prirent bientôt la tête de régiments comptant plusieurs milliers d’âmes et marchèrent vers les territoires Nordens. La haine dans le regard et la rage au ventre, ils attaquèrent les villages sur les rives du Drirden, violant et pillant sans aucune pitié. Arthen Venger voulait contrôler la totalité du territoire du Vösterland afin de jouir de toutes les ressources, ainsi il souhaitait construire des navires et partir à la conquête de nouvelles terres.

Mais la situation s’enlisa, les armées s’affrontèrent pendant des dizaines d’années. Les générations se suivirent et moururent sur le champ de bataille pour nourrir les ambitions de l’un et la fierté de l’autre. Après cent ans de guerre. Garth Venger, arrière petit fils de Arthen Venger proposa une trêve à Hjilkalf Hedler, cinquième descendant du Grand Jarl.

Ce conflit avait duré trop longtemps et les morts avaient été trop nombreux pour une simple querelle qui avait dégénéré. Faisant appel à leur bon sens, un accord de paix fut signé. L’Ouest devenait une province libre, exonérée des taxes et des obligations de loyauté au Roi. Le Roi Venger officialisa cela et apposa son sceau sur les parchemins. Le Royaume Norden de Vösterland était formé.

Pour achever cette scission, l’Est devint le territoire des Vösterlanders. Des lois communes établirent le principe des échanges entre Royaumes et les prix pratiqués pour le commerce. Deux villes, På Vattnet au Nord et Zweïbrücken au Sud, furent construites sur les rives le long  du Drirden. Les Nordens occupaient la rive Nord, les Vösterlanders la rive Sud et les îles en elles-mêmes était une zone de paix, un immense marché régit pas des lois stricts dont la première était la plus importante, aucune arme n’était autorisée une fois le pont passé d’une rive comme de l’autre.

Un semblant d’harmonie s’installa au Vösterland, quelques escarmouches vinrent ponctuer l’histoire, certains Ducs ou Jarls en quête de frisson venaient harceler les villages frontaliers et il en fut ainsi pendant des centaines d’années. La paix illusoire fut mise à rude épreuve et quelques campagnes furent menées de part et d’autre. Mais les erreurs des uns étaient gardées en mémoire par les autres et le désir de vengeance grandit peu à peu au fil du temps.

La lignée de Venger s’éteignit avec la mort de Ingmar Venger. Il laissa son trône à son gendre Karsten Kohlmayer, qui s’appliqua à faire respecter les anciennes lois et restaurer la paix au Vösterland. Les vieilles rancœurs entre Venger et Hedler furent oubliées mais pas par tout le monde…

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.