Votre panier est vide  Votre compte

Le Mirslark après la chute de Sshirk

Mapt5

Royaume du Nord Est du monde de Groelf, le Mirslark était une terre paisible depuis la chute de Sshirk l’Usurpateur. Les terres redevenues fertiles donnaient d’abondantes récoltes, le bétail paissait tranquillement et le gibier ne manquait pas. La vie suivait son cours sans encombre. Il n’y avait plus de tensions, les Elfes restaient comme toujours sur leur presqu’île, les Nains étaient enfouis sous les montagnes. Le commerce battait son plein et se faisait de plus en plus florissant.

Mais alors que tout allait pour le mieux, une ombre grandit au Nord, elle couvrit bientôt les glaces du bout du monde. Les montagnes furent rapidement atteintes et les plaines qui s’ouvraient à leurs pieds suivirent.

Des orques sortirent des ruines de Kren’Van’Sant et attaquèrent les caravanes de marchands, les fermes isolées, les voyageurs. Tout ce qui vivait à proximité des Monts Draks était traqué sans pitié. Les rumeurs atteignirent Kelseythryn et la cour du Roi Harald. Il leva une armée qu’il lança à la poursuite des maraudeurs.

Les troupes royales repoussèrent les orques dans les montagnes mais cette engeance malsaine avait un plan depuis le départ. Du haut des précipices, des orques embusqués couvrirent l’armée sous une pluie de pierres et de rochers. Les soldats furent lapidés et la principale force militaire du Mirslark presque entièrement annihilée.

Le Royaume était en proie à la peur et la terreur, partout les bandes d’orques se répandaient à travers les prairies autrefois verdoyantes. Les géants détruisaient les villages entiers et bientôt, les routes furent envahies de réfugiés qui fuyaient le Nord.

Un certain Grimhild, chef du village dévasté de Restindhen, prit la tête d’une poignée de survivants de l’armée en déroute. Thyrra devint son quartier général et il organisa la défense de la province du Nord. Il avait un sens tactique très développé pour un « simple » chef de village. Il avait étudié les géants, la manière dont ils avaient détruit son village et d’autres bourgades. Il avait assimilé leurs méthodes et tiré les enseignements qui lui permirent de s’opposer à eux.

Il fortifia Thyrra qui devint bientôt le refuge de tous les fuyards. Tel un phare dans la tempête, Thyrra recueillit tous ceux qui n’avaient plus de toit. Des murs de pierres ceignaient à présent ce qui était autrefois un petit village entouré d’une palissade de bois. C’était une véritable cité qui se dressait seule face aux envahisseurs.

Ils combattirent pendant des semaines et des mois. Grimhild ne perdait que peu d’Hommes à chaque combat mais infligeait des pertes énormes à ses adversaires. Mais un sombre pouvoir était à l’œuvre au Nord et plus de renforts venaient grossir les rangs qui contrôlaient maintenant la totalité des montagnes du Rossk aux falaises de l’Est.

Le ciel se couvrit de nuages épais que le soleil ne pouvait percer. La végétation se ratatina, pâlit puis finit par mourir. La neige se mit à tomber, venant de toutes les directions à la fois et l’été ne vint plus…

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×