Votre panier est vide  Votre compte

Elfes

Le peuple des Elfes

 

Lorsque Hemn créa le monde, il fut surpris de voir naitre des êtres supérieurs, dotés d’une intelligence d’une grandeur et d’une sagesse sans pareil. Solshima vint de la terre et revendiqua son droit de créer son peuple. Elle revendiqua la maternité des animaux et de la nature. Elle mena Hemn à travers les Royaumes et lui fit découvrir la beauté qu’elle avait créée. Elle reçut alors le droit d’engendrer la vie.

Elle s’entoura des Dieux primordiaux, dompteurs des éléments et ils créèrent les Elfes. Ils étaient agiles et rapides. Leurs corps gracieux étaient toniques et musclés, tels ceux des cerfs des grandes forêts.

Elle choisit pour refuge les plus grandes étendues boisées et retirées, loin des plaines propices à l’extension de l’Homme.

 

Les Elfes reçurent des dons particuliers, leur permettant de comprendre les animaux, avoir une affinité particulière avec la magie élémentaire ou encore la maitrise martiale.

Un elfe mesure entre un mètre soixante et un mètre soixante-dix. De corpulence mince et élancée, les légendes veulent que les Elfes puissent manger tout ce qu’ils désirent sans prendre le moindre poids.

Les Elfes atteignent l’âge adulte aux environs de leurs quatre-cents ans et peuvent dépasser les deux milles ans sans difficultés.

 

Il s’agit de l’un des peuples les moins accueillants du vieux monde, nourrissant une haine sans limite aux Nains pour leur mauvaise manière et leur hygiène déplorable. Ils se méfient des Hommes, les jugeant inconscients et immatures, incapables de tirer des leçons de leurs erreurs.

 

Les Elfes sont répartis selon leurs origines territoriales.

Les Elfes des bois, les plus nombreux, peuplent Hyd et ses Forets. Leurs cités sont perchées dans les arbres gigantesques, taillés à même les troncs et reliées entre elles par des passerelles de bois. Ceci permet autant de se déplacer que d’intercepter tout envahisseur depuis des points surélevés, hors d’atteinte de la majorité des armes.

Les Elfes bleus, marins, ils voguent sur de grands esquifs élancés, brisant les vagues avec élégance. Leurs manières sont fréquemment jugées cavalières, cela leur vaut généralement d’être escortés dans les cités elfiques où ils font escale.

Les Elfes blancs viennent des terres gelées du Nord et furent enlevés à leur naissance. Les Dieux maléfiques les retirèrent des forets et les cachèrent, des siècles durant, dans des grottes de glace, loin au Nord. Ils furent poussés à haïr toutes les autres races du monde, persuadés qu’ils étaient les seuls capables de dominer le monde. Mais alors que leur pouvoirs grandissaient, ils fuirent vers le Nord du Vösterland, trouvant refuge dans des fôrets gelées pour y fonder un Royaume, dans le plus grand secret.

Les Elfes noirs sont les plus mystérieux de tous, aucune trace écrite, mise à part des raids éclairs sur des villages ne fut découverte. Tout cela fit naitre des rumeurs, disant qu’il s’agirait de pillards Elfes bleu, se peignant le visage en noir pour être invisibles la nuit.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×