Votre panier est vide  Votre compte

Raylias Merianos, sorcière du Troisième cycle lunaire

Raylias Merianos naquit dans un petit village paisible dans le Sud de Vesse aux abords de la cité de Solknar. Son père était un marchand de perles et ils vivaient confortablement. Jusqu’au jour où des esclavagistes, insatisfaits de leur moisson d’esclaves vinrent dans leur village. Ils attendirent que les hommes soient partis vers la capitale pour vendre les objets qu’ils avaient fabriqué, puis ils passèrent à l’attaque. Ils déferlèrent sur le village et se saisirent des femmes, des enfants. Ils tuèrent les vieillards sans pitié pour ne pas laisser de témoins.

Mais Jasnimia, sa mère, était initiée à la magie et elle défendit chèrement sa maison. Elle tua froidement quatre esclavagistes mais le cinquième à tenter de s’introduire chez eux était armé d’une longue épée et tenait fermement une torche. Il tenta de mettre le feu à la toiture de bois mais Jasnimia intervint. L’esclavagiste l’attaqua mais les sortilèges protégèrent la mère de famille.

Raylias arriva à la porte et un autre esclavagiste contourna Jasnimia et saisit la petite fille. Déconcentrée, la mère de famille fut frappée d’un coup de torche. L’huile se colla à la peau de son visage et lui infligea d’atroces brûlures. Folle de rage de voir ces hommes s’en prendre à son enfant, elle libéra toute la folie de sa magie noire et en quelques instants, tous les esclavagistes dans le village se tordirent de douleur au sol en vomissant leurs organes.

Elles étaient sauves et quand les hommes rentrèrent, ils découvrirent l’étendue du carnage. Des soldats furent envoyés et Brylnias, Grand Invocateur et Roi des Sables, décréta que cette attaque contre le village était l’œuvre de Parias et que s’il y avait des survivants ils seraient traqués et exécutés.

Mais cette attaque avait défiguré Jasnimia et malgré les efforts de son époux, elle ne parvenait pas à accepter sa condition. Elle qui était belle se trouvait maintenant faire peur aux enfants de son village. Melkeshidek, son époux, lança un rituel pour invoquer Lerkhistar, le démon Change-Visage. Le rituel aboutissait quand les Exécuteurs de Brylnias l’interrompirent. Ils tuèrent Melkeshidek mais Jasnimia emporta Raylias avec elle et elles fuirent vers le Sud. Elle marchanda son droit de passage et elle continua vers la muraille avec sa fille. Elle franchit l’immense fortification et disparut dans les Brumes.

Raylias était une enfant et la haine que sa mère éprouvait était sans limite. Elle enseigna à sa fille ce qu’elle connaissait de la Magie Noire. Elle savait que la colère décuplait la puissance des sortilèges ainsi, dès qu’un inconscient s’aventurait de l’autre côté de la muraille, elles le capturaient, le torturaient et le faisaient souffrir jusqu’au trépas.

Les années passèrent et Jasnimia mourut. Raylias se trouva livrée à elle-même. La jeune femme de vingt-cinq ans dut se débrouiller seule pour survivre et manger. C’est quelques mois après la mort de sa mère qu’elle découvrit le corps inanimé d’un colosse. Il était blond, grand et musclé, rien à voir avec les sujets du Royaume de Vesse.

Elle recueillit Torfa et le soigna. Cette rencontre changea radicalement sa vie, elle qui n’avait œuvré qu’à faire le mal avec sa mère se trouvait avec la vie d’un innocent entre les mains. Quand Torfa quitta sa maison elle ressentit quelque chose d’étrange. Elle partit se recueillir sur la tombe de sa mère et c’est là qu’elle fut attaquée par des Ogres en maraude. Elle réussit à prendre la fuite mais ses blessures et la fatigue ne tardèrent pas à la terrasser. Elle revint à elle et ouvrit les yeux sur le visage calme de Ard qui la tenait dans ses bras.

Ajouter un commentaire

 
×