Votre panier est vide  Votre compte

Dieux Malfaisants

Au même titre qu'il existe des Dieux bienfaisants, les Dieux maléfiques sont tout aussi nombreux et malfaisants. Fourbes par nature ou encore cruels et sadiques, ils sont l'essence du Chaos, l'idole vénérée par ceux animés de mauvaises intentions. Tapis dans l'ombre des pas des peuples, ils usent de leurs pouvoirs pour chuchoter aux oreilles des plus faibles pour les faire basculer irrémédiablement vers le mal.

La culture des peuples veut que chaque animal de mauvais augure, chaque insecte plus gros que les autres ou encore chaque enfant né affublé d'une malformation soient les enfants des Dieux de la ruine, leur véritable apparence n'est pas tant éloignée de la vérité.

De vieux penseurs prétendent que les divinités malveillantes sont nées des rancunes et de la haine, de la mort et de la convoitise. Mais, en réalité, il s’agit des frères et sœurs des Dieux bienfaisants qui se sont rebellés contre le pouvoir de Hemn et ont perdu leur place dans les salles éternelles.

 

Les Humains reconnaissent l’existence de nombreux dieux du mal, souvent nommés Dieux sombres, Dieux de la nuit ou encore Dieux de la ruine. Mais certains êtres vivants vouent un culte à ces divinités.

 

Pesk : dieu du carnage, il est vénéré par des cultes assassins.

Loki : Fils de Hemn, dieu de la mort, il est le roi des enfers. Selon les légendes, il serait à l’origine du soulèvement des dieux.

Hildener : favorite de Loki, elle est la déesse des rêves brisés, des illusions déçues, de la déchéance.

Glutus : Dieu de la flétrissure, il est le décomposé, protecteur des nécromanciens.

Flissantress : le chuchoteur, il est le Dieu du désespoir, protecteur des invocateurs et des démons.

 

Les Nains, superstitieux s’il en est, sont parmi les peuples les plus méfiants qui soient. Leur culture veut que les divinités, qu’elles incarnent le mal ou le bien, soient respectées et craintes pour leur pouvoir.

Rektell : le forgeron noir. Il est le protecteur de Wyrlkers.

Brumeldhan : la terre mère, elle est la femme de Rektell et la génitrice des aberrations dans la société naine, elle aurait enfanté le premier Wyrlker.

Flynthen : maitre de la fourberie, il est le protecteur des voleurs nains.

Waldenthen : maitre des tombeaux, dieu des morts pour les nains

 

Les Elfes se veulent plus réservés que les autres peuples mais cela ne les empêche pas de voir des esprits malveillants s’insinuer dans le souffle du vent qui balaie leurs forêts.

Synistrellnass : la sombre mère. La peau noire et son vêtement blanc sont l’apparence la plus fréquente de cette déesse de la mort Elfe, les rares témoins de l’une de ses apparitions à ne pas avoir péri restent prostrés, hantés par cette vision.

Trinistaess : le sournois, il est le protecteur des assassins elfes et des hordes de brigands.

 

Toutes ces divinités, quel que soit le peuple qui y croit, ne sont en fait qu’une seule et même entité en son representatif de la mort et du désespoir. Chaque dieu malfaisant prend une apparence selon ceux devant lesauels il se manifeste. Ainsi, Loki prend la forme d’une femme pour les elfes et d’un nain à la barbe blanche pour les nains.

Ces dieux se sont reproduits au fil des siècles et cette engeance malsaine est l’incarnation des pires horreurs. Des démons, aspects les plus sombres des âmes des vivants, prennent vie et n’aspirent qu’à prendre forme dans le monde réel.

Ils se regroupent selon l’aspect de la mort qu’ils incarnent plus que par le lien du sang de leurs parents. Il existe les démons du sang, les démons du pourrissement, les démons du désespoir et les démons des illusions.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×